Instrument de Chant, de Guérison, d'ouverture à Soi-même et de Méditation, le Tambour est utilisé dans de nombreuses traditions lors des cérémonies ou comme outil lors de pratique de guérison par le guérisseur.

Le Cerclage

Il représente la structure de la personne ou vient se mouler, se tendre, la peau.

La Peau

Elle représente le féminin sacré de la personne. En forme de réceptacle, elle accueille le "Tout-Possible".

Les Liens

Ils sont la reliance avec "Le Grand Cercle de la Vie". Ils symbolisent le lien que l'on tisse avec tout ce qui existe et la croix centrale nous rappel de toujours honorer les "Quatre Directions".

La Mailloche / le "Stick"

Elle symbolise le masculin sacré. Sa forme droite représente l'Axe de la personne, c'est a dire son positionnement, sa reliance Terre-Ciel / Ciel-Terre, sa capacité d'action...

Dans cet équilibre du Masculin sacré et du Féminin sacré, les battements de Tambour s'unissent au rythme du Coeur de notre "Terre-Mère". Ils ouvrent un espace infini et offrent une ouverture de conscience nous permettant de nous axer, de nous enraciner, de nous aligner et de recevoir ce qui est juste pour nous, dans l'Instant.

 


 

« Les tambours sont en quelque sorte les battements cardiaques de la Terre mère. Ils transportent l’Esprit de la vie. Selon un ancien dicton cherokee, "le soleil et la lune sont comme des baguettes de tambour qui jouent sur la surface de la terre".
 
Des temps anciens à l’époque actuelle, les habitants de toutes les parties du globe ont incorporé le tambour dans diverses célébrations. En raison de sa capacité à modifier et à synchroniser la conscience d’un groupe, le tambour a été employé dans une grande variété de manifestations culturelles. Il a conduit les guerriers à la bataille et amené les initiés dans un état de transe profonde. Aujourd’hui, il est utilisé tant dans le cadre des cérémonies religieuses que dans celui des activités profanes.
 
Dans la plupart des cultures, le son percutant produit par un tambour ou par deux bâtons frappés l’un contre l’autre est utilisé pour dégager l’énergie. Il y a deux raisons à cet état de fait. Premièrement, on a constaté que les sons rythmés mettaient le shaman dans un état de conscience altéré. Le son agit littéralement sur les ondes cérébrales, ce qui a été amplement prouvé par la recherche scientifique. Les battements du tambour induisent chez le guérisseur un état de conscience altéré qui lui permet d’entrer en contact avec son intuition, avec Dieu, avec les esprits et avec ses ancêtres. Dans cet état de conscience autre, il peut entendre les conseils qui lui parviennent pendant qu’il procède au dégagement de l’espace d’une pièce ou d’un lieu.
 
La deuxième raison pour laquelle les shamans utilisent des tambours pour dégager l’espace, c’est que la vibration produite par cet instrument est si puissante qu’elle provoque immédiatement une meilleure circulation de l’énergie. Les battements du tambour dissipent l’énergie non désirée et éloignent les « esprits importuns » en même temps qu’ils attirent les « bons esprits ». Les tambours peuvent à la fois bannir et invoquer ; ils peuvent nous emmener vers les étoiles et nous ramener à nos racines.
 
Le tambour lui-même est féminin, alors que les baguettes sont masculines. Lorsque vous unissez ces deux éléments en un même rythme, vous contribuez à harmoniser les deux forces fondamentales de l’univers, le yin et le yang. A chacun  des battements de tambour, vous favorisez l’harmonie entre les énergies mâle et femelle, et ce, non seulement en vous-même mais aussi à l’intérieur de votre maison et dans tout l’univers. Voilà en quoi consiste l’effet guérisseur du tambour. Les tambours sont des cercles de pouvoir qui peuvent réaligner rapidement et puissamment l’énergie de votre maison. »
 
« Dans les cultures autochtones, les tambours sont considérés comme des objets « vivants » sacrés. On les croit doués d’âme et de conscience. (…) chacun possède sa propre personnalité et inspire un sentiment très différent. Certains donnent une impression de réserve et de concentration, d’autres d’ouverture et d’exubérance. (…) Lorsque je joue du tambour, j’ai parfois le sentiment que le temps s’arrête. J’ai l’impression de pouvoir retourner dans le passé et me propulser dans l’avenir. Les couleurs vibrent, la vie déborde des pores de ma peau et une énergie s’éveille à l’intérieur de moi, une énergie qui me fait penser aux anciennes promesses et aux bonheurs à venir. Quand je tiens mon tambour entre les mains, je me sens chez moi. »
 
Denise LINN "Le manuel  du chaman"

Création d'Objets Sacrés

Nos Tambours